A3.1 - Visite de l'ENSG

Christine Fay-Varnier et Florence Herrmann-Beck

Résumé

L’École Nationale Supérieure de Géologie est la Grande École française de référence en géosciences.
École publique relevant du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, elle
forme en 3 ans des ingénieurs-géologues,experts dans l’utilisation durable et raisonnée du sous-sol. Leurs grands secteurs d’activités sont les ressources énergétiques, l’industrie minière, les carrières, les géomatériaux, le recyclage, le génie civil, la géotechnique, l’aménagement, les eaux souterraines, l’environnement, la géomodélisation et les applications numériques pour ces secteurs.

L’École Nationale Supérieure de Géologie forme des ingénieurs-géologues, experts scientifiques des géosciences, appréhendant la recherche et l’innovation, dont l’originalité de pensée est particulièrement adaptée à la gestion de la complexité. L’ingénieur ENSG est à l’aise dans le raisonnement à différentes échelles de temps et d’espace, la pratique assidue des raisonnements naturalistes lui donne la capacité à interpréter les signaux faibles, à être très attentif à son environnement et à résoudre des problèmes complexes sous-déterminés et mal définis, qui nécessitent des approches indirectes. A partir des données naturelles, de terrain, des mesures, ils sont capables d’appréhender la gestion des données massives, leurs incertitudes, pour produire de la connaissance et modéliser les processus géologiques. Leur vision systémique leur permet d’appréhender l’ensemble des paramètres clef des projets en plaçant l’éthique et la responsabilité sociétale au cœur de la réalisation de projets responsables et durables.

Christine Fay-Varnier est directrice des études à l’ENSG.

Florence Herrmann-Beck est Directrice des Etudes de l’EOST (Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre) de Strasbourg, école d’ingénieur partenaire majeur de l’ENSG qui forme des ingénieurs géophysiciens.

En pratique

ENSG – Salle H005